Publié par : reopen911 | février 8, 2008

La Maison Blanche soutient la pratique de la torture par la CIA

abu_ghraib1.jpg
.
La Maison Blanche a soutenu les récentes déclarations du patron de la CIA admettant que la CIA avait eu recours à une simulation de noyade pour torturer mes prisonniers suspectés d’avoir participé aux actions terroristes. Le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Fratte, a déclaré que le président Bush avait soutenu les propos du patron de la CIA, Michael Hayden devant une audition au Congrès. Le porte-parole de la Maison Blanche n’a pas exclu l’éventualité de recourir de nouveau à ces méthodes de torture à l’avenir. C’est la première fois que la Maison Blanche et le président américain admettent l’usage de la simulation de noyade pour torturer les prisonniers. A noter que pour les organisations internationales des droits de l’homme, dont le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, la simulation de noyade est qualifiée de torture. Le prisonnier qui subit la pratique de simulation de noyade se sent noyé dans l’eau comme s’il perdait le pied dans un tourbillon. Selon les propos du patron de la CIA, au moins trois prisonniers d’al-Qaïda à Guantanamo ont subi cette torture. Il a déclaré mardi devant la une commission sénatoriale que Khaled Cheikh Mohammad, Abou-Zubaïda et Abdelrahim al-Nachiri ont été tous les trois torturé par cette méthode. Selon les observateurs, la révélation de la pratique, par la CIA, de la simulation de noyade entraînera un vif débat politique et juridique à l’intérieur des Etats-Unis. Il est à rappeler que l’attorney général, Alberto Gonzalez a dû démissionner déjà de son poste pour ne pas avoir condamner la pratique de la simulation de noyade. Les membres du Congrès ont annoncé que si son successeur, Micheal Mukasey ne la condamne pas en tant qu’acte de torture, ils lui retireront leur vote de confiance. En effet, il paraît qu’après avoir démenti pendant de longues années, la pratique de la torture, la Maison Blanche et la CIA ont décidé d’admettre et d’encourager ces pratiques, en violation flagrante des droits de l’homme. Leur argument est qu’il est nécessaire de torturer les prisonniers d’al-Qaïda et des Taliban lors des interrogatoires. Dans le même temps, Washington continue à accuser les autres pays du monde de violer les droits de l’homme, tandis que Human Right’s Watch a souligné dans son rapport annuel 2007, que les cas de la pratique de torture et de violation des droits de l’homme aux Etats-Unis ont été également observé dans les prisons civils et militaires, en contradiction avec toutes les normes mondiales et les traités internationaux.


Vendredi 08 Février 2008


http://french.irib.ir http://french.irib.ir

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :