Publié par : reopen911 | février 23, 2008

Le message de l’occident : vous devez accepter nos valeurs ou périr

« Aujourd’hui, le monde a bien plus à craindre la nature destructrice des valeurs occidentales que les armes de destructions massives. Par le passé ces valeurs ont été imposées aux nations par le pouvoir colonial ou par des régimes tyranniques inféodés à l’occident. A l’heure actuelle, le plus grand danger que court l’humanité provient de la menace constante de l’occident imposant ses valeurs avec ses armes de destruction massives. » L’éditorialiste Abid Mustafa rejette les accusations portées contre le monde musulman et considère que la politique occidentale perpétue le modèle du colonialisme.

By Abid Mustafa, Middle East Online, 21 février 2008

Chaque fois qu’un gouvernement occidental associe dans le même discours monde musulman et Armes de destruction massive, les médias entrent dans une frénésie hystérique et sonnent l’alerte sur un événement catastrophique et gigantesque qui est sur le point de se produire.

Les vieilles légendes européennes sur les musulmans qui propagent l’islam par l’épée sont reprises pour renforcer l’idée que les musulmans sont extrêmement dangereux, hautement irresponsables et n’ont que peu d’égards pour la vie humaine. Le mantra qu’il faut priver les pays musulmans des armes de destruction massive est donc devenu le cri de ralliement de l’Occident.

Parfois, ces arguments vont jusqu’à justifier la politique que pratique l’Ouest pour un changement de régime en Syrie, en Iran et peut-être au Pakistan. Pourtant, une étude précise du passé islamique va à l’encontre du mythe populaire occidental selon lequel les musulmans seraient des gens sanguinaires soucieux d’effacer le reste de l’humanité au nom de l’islam.

On ne pourrait en dire autant de l’Occident, qui armé de sa doctrine séculaire et de sa vision matérialiste du monde a procédé à l’exploitation, au pillage et à la colonisation de vastes populations dans l’unique but de contrôler les ressources et à maximiser sa richesse.

Pour s’approprier de nouvelles richesses, l’Occident a détruit des civilisations comme les Incas, les Indiens d’Amérique, les Aztèques, et les Aborigènes. Ceux qui ont survécu à la colonisation ont été convertis de force au christianisme, dépouillés de leur patrimoine et vendus dans la servitude aux entreprises occidentales. Pour les peuples autochtones d’Afrique, d’Inde, d’Asie, du Moyen-Orient et d’autres, les promesses de liberté se sont vite évaporés et ont été remplacés par la domination coloniale. Et au lieu de montrer quelque remords après de telles atrocités, l’Occident ne sait que triompher de ses réalisations.

Les technologies comme les canons, les pistolets, les machines à vapeur, les mitrailleuses, les avions, le gaz moutarde etc. n’ont fait qu’accélérer la mainmise sur de nouvelles colonies et l’exploitation de leurs peuples. La résistance des autochtones envers leurs colonisateurs a été traitée par la force brute – qui a souvent mené à la destruction de communautés entières. Lorsque les Occidentaux ne détruisaient pas les autochtones, c’est ils étaient trop occupés à s’anéantir les uns les autres en tentant désespérément de s’accrocher à leurs précieuses colonies. Les deux dernières guerres mondiales sont d’excellents exemples de la nature destructrice des valeurs occidentales.

Dans l’ancien monde, des pays comme l’Angleterre, la France et l’Allemagne ont construit des empires et accumulé d’immenses richesses par la mort et la destruction de millions de gens innocents. Est-ce que le Nouveau Monde, celui d’aujourd’hui où l’Amérique est leader, est vraiment différent ?

Prenons l’exemple du Nouveau Monde et de ses relations avec l’Afghanistan et l’Iraq. Libération est devenue occupation ; la démocratie a cédé la place à la domination coloniale, la dévastation est appelée bombardement chirurgical et le massacre de musulmans innocents est nommé dommages collatéraux. Pendant ce temps, les compagnies pétrolières Américaines et Britanniques profitent en exploitant les puits de pétrole de l’Iraq et en transportant les réserves d’énergie de la mer Caspienne vers l’Europe à travers l’Afghanistan.

Par le passé le Califat islamique n’a jamais traité l’humanité d’une manière si barbare. Le Califat n’a pas non plus répandu l’Islam par la force, ni détruit de civilisations. Quand l’Islam se propagea à l’Egypte, beaucoup de chrétiens Coptes n’embrassèrent pas l’Islam ; aujourd’hui encore leur nombre est d’environ 7 millions. De même, lorsque l’Inde a été islamisée, les habitants n’ont pas été contraints. L’Inde a aujourd’hui une population de plus de 750 millions d’hindous.

Comparez cela à l’extermination des Musulmans et des Juifs par les tribunaux de l’Inquisition en Espagne, pendant la très prestigieuse renaissance européenne. Les Juifs qui avaient survécu à cet holocauste ont été chaleureusement accueillis par le Califat ottoman. Dans l’Espagne islamique, ils avaient prospéré et étaient devenus des membres importants de la société islamique.

Aujourd’hui, le monde a plus à craindre la nature destructrice des valeurs occidentales que les armes de destruction massive. Par le passé, ces valeurs ont été imposées aux nations, soit par le pouvoir colonial lui-même, soit par des régimes tyranniques inféodés à l’Occident. A l’heure actuelle, le plus grand danger que court l’humanité provient de la menace constante de l’Occident d’imposer ses valeurs au reste du monde par ses armes de destruction massive.

Abid Mustafa est commentateur politique, spécialiste des affaires musulmanes.


Publication originale Alternet, traduction aimablement communiquée par Opus Incertum

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :